L'île de Madagascar

La flore de Madagascar

Flore

Madagascar est la quatrième plus grande île au monde qui comprend près de 12000 espèces de plantes dont 70 à 80 % sont endémiques. Sa situation géographique et le climat qui y prévaut sont des atouts qui justifient la particularité de sa végétation. L’île est donc constituée d’une des flores les plus diversifiées au monde.

Quelques espèces florales malgaches

La richesse naturelle de Madagascar est un facteur de développement culturel, économique et touristique. Qu’il s’agisse des orchidées, de la vanille, du girofle, du poivre, l’arbre du voyageur ou encore les célèbres baobabs, la flore de l’île est extrêmement riche. Des touristes se déplacent pour admirer et découvrir la multitude d’espèces d’arbres.

Les baobabs

Le Baobab de Madagascar a la particularité d’être robuste et détient le record de longévité avec des espèces qui atteignent 8000 ans. A Madagascar, les baobabs sont éléments emblématiques de la forêt. On y trouve 07 principaux types à l’instar de : l’Adansonia Grandidieri, Madagascariensis, Perrieri, Rubrostica, Suarezensis et le Za.

Le tronc de ce géant est engorgé d’eau et ce qui lui permet de résister à la sècheresse pendant une longue période ; c’est pourquoi il est nommé « arbre bouteille ». Il existe une allée spéciale à Madagascar qui dispose d’une lignée de vieux baobabs. Situé à 19 km, de Morondava, elle reflète l’essence même de la culture malgache et sert également de pharmacopée.

Les orchidées

Plantes épiphytes d’une élégance rare, les orchidées sont des fleurs que l’on retrouve sur la côte Est de Madagascar. Avec plus de 1000 variétés, elles sont constituées de 03 parties (la colonne, la fleur et la tige). Grâce à l’harmonie de la faune (les papillons, les fourmis et les oiseaux), ces fleurs ont su développer leur croissance dans l’île. C’est le cas de l’orchidée Satyrium qui produit du nectar apprécié par des petits oiseaux. Par contre, le Stanhopea attire les moucherons.

Madagascar est un environnement touristique botanique à cause de ses différentes orchidées. Le Vanillier de culture est exporté dans le monde et sert d’épice pour la confection des desserts. D’une espèce à une autre, celles-ci se distinguent par leur couleur et leurs formes.

L’arbre du voyageur

Avec ses larges feuilles, cette plante herbacée est un symbole du pays avec son emblème que l’on retrouve sur les avions de la compagnie aérienne malgache. Elle ressemble à un palmier et est très répandue dans le pays. Encore appelé Ravenala, l’arbre du voyageur possède de nombreuses ressources. Ses tiges conservent de l’eau de pluie qui pourrait d’abreuver un voyageur. Ses graines broyées avec du lait elles servent comme aliment pour des enfants.

Aussi ses feuilles sèches transformées servent de toiture, de plancher, de couverture, de panneaux muraux. Bref, tous les éléments de l’arbre sont utiles. On l’utilise également pour la décoration des jardins.

La vanille

La vanille fait partie des épices les plus convoitées de Madagascar. On la retrouve sous forme de gousse, de poudre et d’extrait. C’est l’une des plantes principalement cultivées par environ 1/3 des locaux, elle appartient à la famille de l’orchidée. De nombreux chefs l’utilisent dans leur met comme épice, c’est pourquoi elle connait aujourd’hui une flambée des prix.

Ainsi donc, Madagascar fait partie qui la cultive et commercialise la vanille. Son arbre nommé le vanillier est une plante de sous-bois, constitué des feuilles et les tiges. Ses lianes poussent en grimpant le long des arbres et s’accrochent à l’aide de ses racines aériennes.

Le poivre

Faisant partie de la forêt nationale, le poivre de Madagascar est cueilli à la main sur de longues lianes hautes de 20 mètres environ. C’est l’un des condiments phares de la côte Est  de Madagascar. Sa production nationale  est estimée à 2200 tonnes. Propices au climat tropical, il existe 100 variétés de poivres.

Pour bien se développer, le poivrier a besoin d’un ombrage léger. Comme il se nourrit de l’humus forestier situé en surface, il s’épanouit mieux dans des forêts situées au bord du littoral Est qui est la région la plus arrosée de la grande île.

La girofle

Etant une valeur sûre de Madagascar la Girofle est produit sous forme d’huile essentielle et en clou. On trouve le giroflier dans plusieurs régions du pays. C’est un arbre qui peut atteindre une hauteur de 12 à 15 mètres. Il est épanoui et se développe grâce à une grande pluviométrie qui favorise sa floraison et son épanouissement.

Le clou de girofle est produit durant toute l’année. Son rendement par arbre est estimé entre 6 à 16 kg de clous frais ce qui correspond à 2 tonnes par hectare. En plus, son huile contient une substance appelée eugénol, elle a des vertus thérapeutiques. C’est en effet un antiseptique et un anesthésiste.

D’autres thèmes sur Madagascar