L'île de Madagascar

Baleine à bosse : les experts planchent sur son devenir

Baleine à bosse

Entre 2015 et 2016, les baleines à bosses ont été victime du trouble climatique. Cette crise sur l’écologie, le climat et la faune mondiale a fait des vagues à Madagascar, les responsables ont fait de la protection des baleines à bosse leurs priorités.

De l’avis d’Henri Bellon, un acteur du secteur, « le phénomène climatique El niño est certainement à l’origine de ce problème. Il a dû causer le réchauffement de l’eau, le blanchiment des coraux et donc l’éloignement des baleines ».

Les principaux acteurs de la protection de cet animal ont multiplié des échanges dans le but de trouver des solutions conséquentes à cette difficulté. En 2017, après la mise en place des stratégies adoptées, on a assisté au retour progressif de cette espèce aquatique.

Cette nouvelle a ravi les touristes qui bénéficient du spectacle exceptionnel offert par les baleines à bosse. Elles nagent en groupe, dessinent des figures, esquissent de longs plongeons… Elles se jettent dans tous les sens, pour le plus grand plaisir des spectateurs…. Parfois même, ils peuvent nager à côté d’elles.

Lorsque j’ai appris que les baleines à bosse avaient signé leur retour, j’ai sauté dans un avion en partance pour Madagascar. J’ai beaucoup apprécié le spectacle lors de ma dernière visite dans le pays », a confié un touriste.  «  Le spectacle qu’offre les baleines à bosse est un véritable cadeau pour les enfants âgés de moins de 10 ans » a-t-il ajouté.

Madagascar est un des plus grands foyers de baleine à bosse. A en croire la Radio France internationale (RFI), il possède environ 15.000 baleines à bosse sur les 80.000 qui existent dans le monde.

Les principaux représentants de la faune malgache